L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 QUELQUES PAS NOCTURNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mélancoliza

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 29/09/2010
Age : 40
Localisation : ALGERIE

MessageSujet: QUELQUES PAS NOCTURNES   Dim 17 Oct - 21:16

Je m'évapore dans un décor voilé, ou mon esprit n'a plus de prise sur mon corps qui s'abandonne à des folies meurtrières, je marche dans des rues presque désertes, ou le sol est éclairé par des lumières pas catholiques, mes douleurs au bas ventre fécondent leur mal dans les moindres parties confinées de mon bloc de chair.

Je continue de marcher sous mon imper plus noir que cette cage d'immeuble devant laquelle je viens de passer comme un fantôme, et me fous de ma gueule comme se fout de moi la vie.

Mes trompes et ovaires, seuls points qui me différencient de l'homme au masculin entrent en transe devant ma pitoyable logique existentialiste, pour cracher sur ce sol que je foule, les déchets d'une amertume multicolore et d'une activité biologique vouée à un abominable échec.

Les larmes qui tracent sur mes joues le chemin que devra suivre mon instinct ce soir, acidifiant les battements de mon cœur, pour le réduire en un organe vulgairement balafré, dont les cicatrices portent pour la vie l'identité de mon nom mélancolique et diabolique.

Je pleure, pleurs et pleurs..... soupirs haletants s'en suivent, souffles coupés s'en inspirent, les sueurs de frissons d'une incommensurable solitude désaltère ma peau pour scléroser mes maudites veines grises.

je m'arrête et m'adosse contre un mur sur lequel est collée une affiche sur laquelle il est inscrit "FÊTE DU SIÈCLE AU CINE....."je n'ai pu lire la suite , la fiche déchirée par la complicité du vent et de la pluie..... j'imagine cette soirée un moment en imaginant la foule présente et l'euphorie qui s'en dégage, mais vite je rejoins mon âme alourdie par cette douleur gauche qui me tord adroitement, je pense à ma mère avec une énorme peine en me disant "pauvre d'elle, elle qui dort probablement maintenant si paisiblement, ne sachant qu'un bout de sa chair et de son sang se trouve là dans le noir à croire en rien!" elle me manque! me dis_je! ce que j'aimerais sentir son odeur chaude , là ici dans ce froid misérable qui me sépare des plus chers......

La vie me manque, cette vie qui bat en moi en gardant obstinément mes yeux clos , loin de tout et de tous, j'ai un peu peur de demain, un peu peur de cet incertain que je connais à présent si bien.

Je quitte ce mur , par crainte que ce chien errant ne sente l'odeur de mes ressentiments et qu'il finisse par me faire signer un pacte sordide et bien triste, j'avance je ne sais vers ou, j'écoute le moteur au loin d'une voiture qui avance vers moi et qui ralentit un peu histoire d'éviter de me mouiller d'avantage, obliquement je remercie l'inconnu froidement.....le temps passe, la nuit trace son chemin sans me demander avis ni conseil, les lumières s'éteignent encore une fois comme tous les jours, et demain sera un autre jour.....à savoir ce qu'il y aura d'inscrit sur cette affiche qui titillera mon imagination durant un court moment d'évasion, peut être qu'il y sera inscrit DERNIÈRE SOIRÉE!!!!!





Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13308
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Lun 18 Oct - 9:54

Bonjour Mélancoliza,

Quelle tristesse!...Quelle morosité baignent ce texte autobiographique, je pense....
J'espère que le fait de l'avoir écrit tempère un peu les sentiments que tu éprouves, et que tu nous fais partager.

Cette douloureuse introspection devrait déboucher, non pas sur des pas nocturnes, mais sur un chemin de plein jour, en toute connaissance de cause, et dans la pensée que rien jamais n'est irrémédiable...

J'aspire à lire de toi bientôt un texte "sourire".
Bonne journée et bonne semaine,Mélancoliza.



_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
walido

avatar

Messages : 1324
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 64
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Ven 29 Oct - 11:36

En lisant ton texte Melancoliza , j'ai pensé à Diogène et surtout
à Boris Vian : la vie c'est comme une dent
Je me suis arrêté sur une phrase : "La vie me manque"
J'ai longtemps réfléchi : dans quelle mesure la vie pourrait nous manquer
alors qu'on peut faire bien des choses de notre vie ?

Comme je te l'avais déjà dit , la vie ne peut être qu'une agréable
course vers le bonheur. Il suffit de savoir quel train prendre .

Salut Melanco et bon week-end

Walid


Dernière édition par walido le Ven 29 Oct - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13308
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Ven 29 Oct - 13:43

Je vais compléter la phrase de Boris Vian, cher Walid....

La vie, c'est comme une dent
D'abord on n'y a pas pensé
On s'est contenté de mâcher
Et puis ça se gâte soudain
Ça vous fait mal, et on y tient
Et on la soigne et les soucis
Et pour qu'on soit vraiment guéri
Il faut vous l'arracher, la vie


Comme c'est bien dit!
Bonne fin de journée à tous les deux,





_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
walido

avatar

Messages : 1324
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 64
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Ven 29 Oct - 20:15

C'est très beau , n'est-ce pas Renée Jeanne ?
Je me souviens d'un prof' qui nous obligeait
à apprendre par coeur ce texte de Vian
Ah si nos élèves apprenaient la poésie
Certaines chanteurs rap ont perverti le goût
et l'amour de la langue française

Walid

Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13308
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Ven 29 Oct - 20:26

Oui, Walid....C'est beau!
Je suis de ton avis..Le beau langage se perd....Le SMS et le rap sont passés par là...
C'est pourquoi, contre vents et marées, contre ces modes aberrantes qui veulent transformer notre langue pour le pire, nous devons continuer à l'honorer de notre mieux, en se fichant éperdument de ces changements complètement ridicules
...


_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
mélancoliza

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 29/09/2010
Age : 40
Localisation : ALGERIE

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Ven 29 Oct - 22:19

Merci à vous deux mes bons amis!

tout à fait d'accord avec toi walido lorsque tu me dis qu'il faut savoir quel train prendre, mais hélas!!! j'attends toujours ce train qui ne passe pas. Et ta liaison avec la phrase de BORIS VIAN est très profonde.

Renée Jeanne, je ne crois pas que BORIS VIAN risque d'être bien accueilli à l'heure actuelle des choses, ou les gens (et je vise surtout la jeune génération) ne savent même plus ce que c'est qu'écrire , lire , et même écouter de la musique, car de nos jours même la musique n'existe plus!!

contentons nous d'apprécier ceux qui ont tant œuvré pour qu'aujourd'hui vive encore la beauté des mots, tout en essayant de la faire aimer autant que nous l'aimons, et à ce niveau vous le faites merveilleusement et admirablement.

Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13308
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   Sam 30 Oct - 10:26

La langue française est belle, riche , telle qu'elle est..
Et certains "beaux" esprits, chatouillés par le besoin d'innover, l'envie que l'on parle d'eux, sont en train de la démolir..
Je ne suis pas contre les innovations lorsqu'elles appellent un mieux. Mais là, franchement, cela frise le ridicule, je l'ai dit plus haut.
Quoiqu'il en soit, rien ne m'empêchera d'écrire et de parler comme le l'ai toujours fait...Avec le respect de notre langue.
Merci mélancoliza, et bonne semaine à toi,



_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUELQUES PAS NOCTURNES   

Revenir en haut Aller en bas
 
QUELQUES PAS NOCTURNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques photos nocturnes prises à Tokyo (Lumix FZ 28)
» Quelques photos prises hier soir...
» Quelques expressions ch'ti
» [SOFT] HOUR FACE : Découvrez à quoi vous allez ressembler dans quelques années [Payant]
» Quelques photos de Noël pour vous remonter le moral !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie de Mélancoliza-
Sauter vers: