L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Morosité...

Aller en bas 
AuteurMessage
Capricorne

Capricorne

Messages : 615
Date d'inscription : 16/12/2010

Morosité... Empty
MessageSujet: Morosité...   Morosité... EmptySam 12 Fév - 6:45

Week-end détente :
Morosité... Vieux10



Encore un matin morose,
Malgré que dans mon beau jardin,
Première rose est éclose,
En dédaignant mon grand chagrin.

J’ai perdu mon bon cœur la veille,
Il ne me reste que regrets,
Qu’hélas dans ma très longue veille,
Je n’arrête de ressasser.

Et je sens aussi mon arthrose
Qui vient tourmenter mes vieux os,
Malgré le parfum de la rose
Et la brise dans les roseaux.

Il me faut poser pied à terre,
Descendre lentement du lit,
Pourtant cette idée m’atterre,
Aussi fort qu’un triste délit.

Oh, je vois bien votre sourire,
Il est moqueur, condescendant,
Mais hélas, ce n’est pas le pire,
Et moi, je souris en dedans,

Car hélas mes belles ratiches,
Baignent dans l’eau de leur godet,
A côté des cheveux postiches,
Que la nuit, je ne peux garder.

Et puis enfin ma genouillère,
Qu’il me faut toujours enfiler,
Et placer ma sous-ventrière,
Sur ma hernie atrophiée.

Mais me voici devant ma Rose
Et je me sens émoustillé
Mon visage en couperose,
Car le désir l’a maquillé.

Et je me sens, un autre homme,
Mes artifices rutilants,
Sont généreux, et me transforment,
Ils sont pour moi un stimulant.

Et si bon pied, bon œil, je semble,
Là, dans mon for intérieur,
Il y a mon cœur qui ressemble
A un usé, gros postérieur.

Il ne bat que quand ça lui chante,
Et devient très capricieux,
L’idée de s’arrêter le hante,
Ses coups deviennent pernicieux.

Alors avec ou sans postiches,
Ce qui me devient évident,
C’est de terminer le pastiche
De ma vie en décédant.

Encore un matin morose,
Mes postiches j’ai astiqué,
Malgré ma bien mauvaise prose,
Et son style alambiqué.

Mais il faut que je vous rassure,
Car rien de tout cela n’est vrai *
Mais la carcasse a son usure
Et j’en suis quelque peu navré !

*Mais hélas, peut le devenir.
Capricorne, le 12/02/2011
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
renee jeanne mignard

Messages : 13917
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 93
Localisation : Touraine

Morosité... Empty
MessageSujet: Re: Morosité...   Morosité... EmptySam 12 Fév - 14:24

Hilarant, jubilatoire, ce poème....Alors que son titre laisserait supposer un poème 'renfrogné"...
Merci pour ce moment de détente, CaprIcorne..
Je trouve que l'humour va crescendo, jusqu'à la phrase finale, qui nous rassure un peu...!
Merci à toi et bonne fin de semaine,
Morosité... Signa176


_________________
Morosité... Signat11

L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
 
Morosité...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» temps gris, morosité ou joyeuseté?
» Morosité
» Morosité
» HAÏKUS / MOROSITÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie de Capricorne-
Sauter vers: