L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ma main connait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erdrek

avatar

Messages : 2980
Date d'inscription : 08/06/2010
Localisation : Pays d'Aubagne et de l'étoile

MessageSujet: Ma main connait   Ven 8 Avr - 8:14



Ma main connait

Toujours tapis au fond de moi
Ces restes de l’adolescence,
Hantent parfois ma conscience,
Qu’un branle mettait en émoi.

J’ai mis du temps, même des mois
Pour passer outre mon engeance,
Le corps piaffe d’impatience
Sa main connait vite l’empois.

Tout ça pour ça, quelle indigence
Le geste vif, aussi frustrant,
Qui vous laisse à demi-mourant.

Tristesse après la jouissance,
Ma main connait, on se comprend
La *tâche est rude, - Ô tout s’apprend.

Le vendredi 8 avril 2011© Erdrek
* J’aurais pu aussi l’écrire sans accent circonflexe


Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13263
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Ma main connait   Ven 8 Avr - 11:12

Oui, en effet; tache eut été un mot également approprié...
Du moins si l'on s'en réfère à l'image que tu as posée..
Sonnet sans ambiguïté cette fois....N'est-ce-pas, Erdrek?.
Je pense que là, tu t'es accordé une petite récréation, en employant des rimes plus faciles que celles que tu recherches ordinairement..
Toujours le plaisir de tes mots.
Bisous soleil,



.

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
Erdrek

avatar

Messages : 2980
Date d'inscription : 08/06/2010
Localisation : Pays d'Aubagne et de l'étoile

MessageSujet: Re: Ma main connait   Ven 8 Avr - 14:28

renee jeanne mignard a écrit:
Oui, en effet; tache eut été un mot également approprié...
Du moins si l'on s'en réfère à l'image que tu as posée..
Sonnet sans ambiguïté cette fois....N'est-ce-pas, Erdrek?.
Je pense que là, tu t'es accordé une petite récréation, en employant des rimes plus faciles que celles que tu recherches ordinairement..
Toujours le plaisir de tes mots.
Bisous soleil,



.

Bonjour Renée Jeanne,

il faut parfois peu de mots pour dire beaucoup de choses,
récréation ?
pourtant je n'y suis pas allé de main morte...
sonnet ambïgu, je te l'accorde, mais très soft
et qui traduit bien ce que je voulais dire
bisous
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13263
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Ma main connait   Ven 8 Avr - 15:12

Bonjour Erdrek

Mais je t'ai reçu 5/5, crois-le bien...
Et tu as parfaitement dit ce que tu voulais dire dans cette introspection pas piquée des vers...Enfin...des autres!
Bisous soleil itou



_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
walido

avatar

Messages : 1324
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 64
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: Ma main connait   Sam 9 Avr - 1:02

Dur dur de piéger les mots pour qu'immergent ces hantises de la conscience
et ces "restes d'adolescence enfouis quelque part dans une zone brumeuse
pour reprendre les termes de Freud
Erdrek , tu poses là un réel problème de l'écriture .
Je veux pas réactualiser certains conceptions parce que sur certains forums
on m'avait déjà taxé d'intello (est-ce un crime?) Mais je ferai allusion aux écrits
des deux Jacques Derrida/ Lacan d'une part et de Maurice Blanchot et de Paul Ricoeur
d'autre part .
Surtout tu as mis l'accent sur certains aspects de l'acte d'écrire dans ce qu'il de frustrant
(terme que tu as pertinemment dit dans ta 3 ème belle strophe)
Là où c'est percutant , toujours à propos de l'acte d'écrire , c'est cette aspect " tragique".
Bien sûr certain psychanalyste avait mis le paquet sur Eros mais d'une façon un peu
réductrice et mécaniste
C'est ta dernière strophe qui écrème toute l'envergure de ta pensée
Si je ne me trompe pas l'écriture comme acte de plaisir dans sa dialectique
du "désir/répulsion" ou souffrance vu le coït qui suit tout acte de désir ou de l'acte
inassouvi . Les deux états sont suivis d'un feed-back incommensurable et ineffable
Bien sûr , il faut songer aussi au lecteur dans cette combinatoire "tristesse/jouissance
Là je renvoie à R.Barthes ( le plaisir du texte)

Tristesse après la jouissance,
Ma main connait, on se comprend
La *tâche est rude, - Ô tout s’apprend.


La thématique de ton merveilleux poème ne peut être cernée par mon commentaire-éclair

Salut Poète Erdrek , j'aime ce que tu écris ; de la belle poésie intelligente

Walid
Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
Erdrek

avatar

Messages : 2980
Date d'inscription : 08/06/2010
Localisation : Pays d'Aubagne et de l'étoile

MessageSujet: Re: Ma main connait   Sam 9 Avr - 8:30

walido a écrit:
Dur dur de piéger les mots pour qu'immergent ces hantises de la conscience
et ces "restes d'adolescence enfouis quelque part dans une zone brumeuse
pour reprendre les termes de Freud
Erdrek , tu poses là un réel problème de l'écriture .
Je veux pas réactualiser certains conceptions parce que sur certains forums
on m'avait déjà taxé d'intello (est-ce un crime?) Mais je ferai allusion aux écrits
des deux Jacques Derrida/ Lacan d'une part et de Maurice Blanchot et de Paul Ricoeur
d'autre part .
Surtout tu as mis l'accent sur certains aspects de l'acte d'écrire dans ce qu'il de frustrant
(terme que tu as pertinemment dit dans ta 3 ème belle strophe)
Là où c'est percutant , toujours à propos de l'acte d'écrire , c'est cette aspect " tragique".
Bien sûr certain psychanalyste avaient mis le paquet sur Eros mais d'une façon un peu
réductrice et mécaniste
C'est ta dernière strophe qui écrème toute l'envergure de ta pensée
Si je ne me trompe pas l'écriture comme acte de plaisir dans sa dialectique
du "désir/répulsion" ou souffrance vu le coït qui suit tout acte de désir ou de l'acte
inassouvi . Les deux états sont suivis d'un feed-back incommensurable et ineffable
Bien sûr , il faut songer aussi au lecteur dans cette combinatoire "tristesse/jouissance
Là je renvoie à R.Barthes ( le plaisir du texte)

Tristesse après la jouissance,
Ma main connait, on se comprend
La *tâche est rude, - Ô tout s’apprend.


La thématique de ton merveilleux poème ne peut être cernée par mon commentaire-éclair

Salut Poète Erdrek , j'aime ce que tu écris ; de la belle poésie intelligente

Walid
Bonjour Mon cher Walid,


tu élargis le spectre d'une lecture réductrice
qui au premier niveau pouvait sembler osée
mais lorsqu'on creuse le mécanisme de l'écriture
c'est effectivement un acte d'amour, autant qu'une psychothérapie
dont le lecteur, n'est que le voyeur d'un acte manqué...
ce texte ne peut pas être réduit à exubérante provocation verbale
merci de ton éclairage, qui lui redonne toute la dimension
que je souhaitais donner
et suis particulièrement touché par ton commentaire final,
oh combien Cocteau avait raison en disant que "La poésie
est un exhibitionnisme qui s’exerce chez les aveugles."
amitié



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma main connait   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma main connait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma main connait
» Une main dans sa culotte...
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Quelqu'un connait-il Hero Heel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie d'Erdrek-
Sauter vers: