L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pièce de théatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
atouthasard

avatar

Messages : 1791
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Pièce de théatre   Mer 8 Juin - 4:11

Pièce de théatre, me souviens plus où j'avais posté Renée Jeanne
quelques modifications, suis claqué ce soir mais j'ai retravaillé, pas urgent, pour l'automne


Le jardin des lyres

Scène un
La rencontre

Trois personnages pour cette scène
Décor : Cuisine, une table, quatre chaises, café

Réjean et Luc discute.

Réjean : tu as vu l’annonce au Patro, il demande des jardiniers pour le jardin du Patro, Serge Lafleur est le responsable, j’ai cru lire son nom au bas du dépliant affiché sur le babillard à l’entrée, Que dirais tu si on s’inscrivait !

Luc : je ne connais rien au jardinage, moi tout ce que j’ai à la maison, ce sont des fleurs en plastiques. Le pouce vert pour moi, c’est le nom d’un centre jardin. Que veux-tu que j’aille faire là !

Réjean : ah! tu pourrais apprendre, moi je ne connaissais pas le bazar et je m’y suis inscrit en tant que bénévole et c’est très bien. Tu sais, il paraît qu’il y a de belles femmes au jardin. Envoie dont.

Luc : oui, il est vrai que j’aurais un social. Je ne sais trop, je suis hésitant.

Jeanne se joint à eux.

Jeanne : salut Luc, salut Réjean, ça va vous deux.

Luc et Réjean : oui, et toi, quoi de neuf.

Jeanne : tout du vieux, ah, je trouve les journées bien longues depuis ma retraite, au début je m’occupais mais là je trouve le temps long. Le ménage et la télé c’est long, longtemps.

Réjean : justement on parlait moi et Luc de s’inscrire comme jardiniers au jardin du Patro, tu pourrais te joindre à nous. Il paraît qu’il y a de beaux hommes, pas des légumes, c’est si rare.

Jeanne : je vais y penser, sais tu…. J’ai fait des jardins étant plus jeune avec mes parents et j’aimais bien.

Luc : moi et le jardinage, ça fait deux
Jeanne :il faudrait avoir plus d’informations, c’est toi qui as vu l’annonce Réjean, appelle et tu nous diras.

Réjean : j’ai pris ça en note, je l’ai ici, je vais faire ça maintenant, on le saura

Réjean appelle : (Ca sonne) Patro jardin bonjour, Sylvie à l’appareil, oui bonjour ce serait pour avoir de l’information au sujet du jardin, vous demandez des jardiniers

Sylvie : oui, certainement, il va y avoir une séance d’information mardi soir six heures, juste vous présenter à la réunion.

Réjean : je prends note, je vous remercie beaucoup madame.

Sylvie : je prends vos noms…

Réjean : non, on en discute et je vous rappelle

Sylvie : j’attends votre appel, alors

Réjean : il va y avoir une réunion, on ne risque rien à y aller pour prendre de l’information

Luc et Jeanne : oui, bien, on va y aller

Pendant ce temps, enregistré sur cd, les semis parlent
Tomate, basilic, gaillarde, Gourgane

Tomate : quand est-ce que je vais être mise en terre… j’ai hâte !

Basilic : tu es qui toi…

Tomate : je suis la reine du jardin, la compagne des salades. Je suis la tomate et toi

Basilic : je suis ton compagnon, moi aussi. Je suis une fine herbe, devine

Tomate : euh, marjolaine

Basilic : non.

Gaillarde : hé! vous deux, moi aussi, je vais être au jardin. Je suis la Gaillarde et Tomate, moi je pense que c’est basilic la fine herbe

Basilic : Hé, oui, c’est moi qui accompagne bien des mets. Tu as vu juste la Gaillarde.

Gaillarde : vous savez quoi, moi, je peux attendre, je suis annuelle. Je reviens à chaque année sans que l’on me ressème. Je me reproduis avec mes fleurs.

Basilic : moi je suis un peu plus délicat, si l’hiver est clément et que l’on place une bonne couche de feuilles sur moi pendant l’hiver, je survis

Tomate : je suis unique, à chaque année on doit me semer et je grandis tout l’été pour être cueillie à l’automne.

Gourgane : je vous écoute parler, moi j’ai donné mon nom au jardin. Oui

Tomate : la Gourgane souriante, je crois.

Gourgane : exactement

Tomate : j’ai vraiment hâte de rencontrer les jardiniers

Réjean Luc et Jeanne arrive à la réunion

Serge :Bonjour, vous êtes les premiers, vous aimez jardiner

Luc : moi, je ne connais rien au jardinage, par contre Réjean et Jeanne…

Serge : Justement, les anciens arrivent, salut Pascal et Mathilde, je vous présente les petits nouveaux. (détente) Jeanne, Réjean et Luc qui vient apprendre.

Pascal : ah, bienvenue, moi je connaissais peu le jardinage à mon arriver il y a trois ans et ici on est bien entouré. Vous allez adorer.

Jeanne : je connais un peu les fleurs, c’est déjà ça de prit

Sophie et Lucie arrivent : allo allo (retrouvaille) Fin de la scène


Scène deux
La réunion


Réunion, 10 figurants, plus les huit, une grande table, un tableau, une salle

Tomate, persil, haricot, gourgane, patate, Rémi l’épouvantail , la menthe

Serge : Bienvenue à toutes et tous pour la première réunion de l’année du jardin collectif au Patro, La Gourgane Souriante. Je vais d’abord vous expliquer ce qu’est le jardin, ce que vous aurez à faire, si bien entendu, vous choisissez de demeurer avec nous, après la réunion.

Le jardin occupe un espace de cent par cinquante pieds, subdivisé en trente et un îlots de culture, avec à chaque année une rotation des cultures. On verra plus tard cette rotation.

Qu’est-ce qu’un jardin collectif ?

Tout le matériel : râteaux, pelles, bêches, truelles, sécateurs, semis etc. sont fournis par le Patro. Donc, tout ce que vous avez à fournir, c’est votre présence minimum d’une heure semaine. Le temps que vous y travailliez est votre récolte.

La récolte est au prorata des heures accumulées à chaque semaine, jusqu’à concurrence de quinze pour cent. C’est le maximum, vous pouvez mettre plus d’heures mais votre récolte ne sera pas plus importante. Si vous avez deux heures vous aurez droit à votre part de la récolte en fonction de vos deux heures.

Toutes les décisions se prennent collectivement. Les choix de légumes, de fleurs etc. tout ce que l’on sème au jardin.

Alors, nous allons choisir les plans de cette année

(les gens discutent en petits groupes et après se figent)

Dialogue entre Pascal, Luc, Mathilde, Sophie

Pascal: On est en retard, il pleut beaucoup cette année

Mathilde: Il y a trois ans, c’était pareil et ce fut une belle année
Sophie :oui, c’est vrai mais on a eu la maladie de l’oignon qui est venue perturber la récolte

Luc: euh, je suis nouveau, la maladie de l’oignon…

Pascal : plus précisément la mouche de l’oignon que l’on a traité avec une concoction de feuilles de rhubarbe. Ce pourquoi nous ne pouvons semer cette année, les poireaux, échalotes et oignons. Bon, nous devons choisir les cultures



Pendant ce temps dans un endroit très secret.

Tomate : je crois que le temps est arrivé, ce soir, je vais être en terre. Un sol capiteux, humide à mon goût

Persil : moi aussi, j’espère que ce sera ce soir

Marjolaine : ce sera moi en premier, moi, j’embaume l’air et je suis si jolie, pas commun comme toi, persil

Persil : va t’en faire, moi, commun, je suis la plus utilisée de toutes les fines herbes. Un doigt de… pour toi, jolie, jolie. Pas si jolie que ça…il me semble

Gourgane : un peu de respect svp, moi, j’ai donné mon nom au jardin (petite toux, e hum e hum)

Haricot : la Gourgane se prend la tête, dans la famille, il y en a toujours un…passons.

(Les gens figent et une voix dit

Une semaine se passe et…)

Serge : La réunion s'achève

Maintenant nous allons passer dans une autre salle pour planter les semis. Pas tous, mais ce soir nous ferons, la tomate, le persil, l’origan

Tomate : ils arrivent, je les entends

Gourgane : calme, calme, chut, ils parlent, écoutons

Serge : comme je le disais tout à l’heure, ce soir c’est la tomate, le persil, l’origan. La marjolaine est encore belle au jardin, donc pas cette année.

Persil : jolie jolie, nananannan.

Serge : débutons avec l’origan, un bon terreau bien humide…

Marjolaine : snif snif, (grosse larme)

Origan : voyons, Marjo, tu es encore belle au jardin, l’an prochain tu rejoindras ta mère, regarde je vais être un parfumeur pour toi, on est de la même famille, la famille des fines herbes.
Oh ! le terreau est bon cette année, on est gâté

Serge : Anne, occupe-toi de la tomate

Tomate : t’a mon tour, t’a mon tour, t’a mon tour, t’a mon tour.

Anne : la tomate a besoin de beaucoup de soins, un bon terreau, bien humide, on peut placer deux ou trois graines et après on sépare les bébés.

Luc : Tu mets deux graines, pourquoi…

Anne : pour donner plus de chance au plan de produire, Luc

Luc : c’tivident, hein

Tomate : c’est bon, hum, c’est chaud et humide et nous sommes trois. Tu as raison origan, une bonne année pour le terreau

Persil : gr, puis moi, c’est pour quand

Marjolaine : tu peux niaiser, quant à moi, j’espère qu’ils vont t’oublier

Gourgane : restons polis, c’est moi qui a donné mon nom au jardin

Patate : fatigant lui, le bleuet

Gourgane : pas bleuet, gourgane M’SIEUR

Anne : le persil italien est différent…

Jeanne : Pourquoi il est différent.

Anne : il est plat et plus adapté pour les mets fin.

Marjolaine : il me semblait que c’était un italien

Persil : je suis de souche québécoise

Roger : au début de la colonie, les amérindiens plantaient du maïs, je n’ai vu au jardin.

Serge : cela prend trop de place, Roger. Le jardin est petit mais j’ai un gros projet.

Mathilde : c’est quoi le gros projet, Serge

Serge : pour l’instant, on s’attarde ici. SVP

Rémi l’épouvantail : ne soyons pas raciste, svp

La menthe : tous ont le droit de se planter sur terre

Rémi l’épouvantail : toi, tu es trop envahissante pour être au jardin

Anne : serge, j’ai de la difficulté avec le persil. On dirait que les semis sont passés date.

Serge : Change, ce sont les semis de l’an dernier.

Marjolaine : prenez le frisé, prenez le frisé, prenez le frisé.

Serge : prends le frisé, Anne

Rémi l’épouvantail : il va falloir être discret, on dirait qu’ils nous écoutent. Chut

Fin de la scène.




Scène trois
La plantation

une salle

Réjean, Luc, Serge, Jeanne, Pascal, Mathilde, Sophie.

tomate, patate, carotte, gourgane, haricot, Rémi l’épouvantail, oignon, navet, basilic, marjolaine

Tomate : enfin, on va connaître nos jardiniers. On va me mettre un tuteur et enlever mes gourmands, me marier avec le basilic, je vais être chérie

Basilic : moi, je veux un jardinier coiffeur pour me tailler

Carotte : moi, je veux des radis, entre chaque plan de moi

Patate : je serai le plus grand nombre (Voix de basse)

Haricot : verte et jaune, verte et jaune (très forte voix) du soleil, du soleil

Gourgane : soyons calmes les enfants. On respire… doucement

Rémi l’épouvantail : Silence mes amis, les jardiniers, les jardiniers les voilà

Réjean Luc et Jeanne avec Serge

Réjean : quelle belle idée que ce jardin collectif, le groupe semble super sympa

Luc: moi, je débute alors soyez patient

Jeanne : ils sont ou les beaux hommes (large sourire)

Serge : les beaux hommes Jeanne, ici (large sourire)
Aujourd’hui nous transplantons au jardin, tomate, persil, origan et basilic et nous sèmerons, carotte, patate, la gourgane et les haricots. Réjean et Jeanne vous transplanterez les tomates. Moi et Luc on fera, persil, origan et basilic

Sophie : et moi

Serge : va avec Mathilde et Pascal préparer la terre

Oignon : ah gnon on m’oublie encore, va te les faire pleurer, moi

Serge : Jeanne vous ferez l’oignon, aussi

Rémi l’épouvantail : parler plus bas ils vous entendent

Tomate : un homme et une femme pour moi, doux, doux.

Serge et Luc: tu vois Luc, le persil que l’on nomme italien est appelé aussi, persil plat. Mais c’est le frisé que l’on plante aujourd’hui

Luc : Pourquoi plat?

Serge : regarde sa feuille est mince

Marjolaine : plat, pis, plat plat plat

Serge et Luc : bon je crois que l’on va semer les patates et les autres légumes

Luc : je vais faire les patates et tu me diras si j’ai bien fait

Serge : oui, il faut que tu apprennes, moi je vais faire, carotte, gourgane et tu viendras m’aider pour les haricots

Patate : pas vrai, il me plante à l’envers, je vais fleurir en Australie. Ah! le novice

Jeanne et Réjean : je me souviens d’avoir épluché de l’oignon et j’avais pleuré, c’est fort l’oignon mais l’oignon espagnol j’aime bien

Marjolaine : c’est vraiment un jardin québécois!!! quand ce n’est pas italien, c’est espagnol.

Oignon : bien bon pour toi, Réjean

Mathilde et Pascal : Gros travail de bras, ça va Mathilde!. Oui, j’aime travailler la terre après une pluie, c’est un parfum exquis.

Gourgane : c’est le grand patron qui me sème sème, c’est le grand patron qui me sème tant. j’ai donné mon nom au jardin vivant, j’ai donné mon nom au jardin vivant, c’est le grand patron qui me l’aime l’aime, c’est le grand patron qui me l’aime tant.

Mathilde : Serge (Grand Cri) Pascal est blessé

Pascal : c’est juste une petite culbute, (dans sa tête, les ch de cordes à Serge) pas grave, juste mangé un peu de terre.

Serge : je veux que l’on s’accorde ici (Sourire)

Haricot : pour moi, ils seront deux, deux hommes, hum. Bon, la gourgane qui chante, la gourgane chantante pour le nom du jardin. La gourgane en a pris du bon

Carotte : j’espère que le vent et les oiseaux… je suis inquiète et n’oubliez pas les radis entre mes plans

Rémi l’épouvantail : là, l’heure est grave mes amis, ils ont quitté, le gel est à nos portes.

Patate : pas important, Rémi l’épouvantail, je vais être en Australie.

Navet : pour moi le gel, c’est un lubrifiant

Marjolaine : si je n’avais qu’un mot à dire…

Oignon : bon, il m’ont oublié, ils vont pleurer, les jardiniers

Rémi l’épouvantail : chut les amis, c’est Serge, il a une grande toile

Tomate : Il vient me border, me faire un câlin.

Fin de la scène

scène quatre à travailler
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13220
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pièce de théatre   Mer 8 Juin - 9:28

Bonjour Réal,
Tu as déjà posté cette pièce ici même, dans ta galerie, le 21 janvier, sous le titre"Besoin d'aide"..
Comme il ne peut y avoir deux fois le même sujet, dis-moi ce que tu préfères....
Que tu continues à travailler sur ce post"Pièce de théâtre", et que je supprime" Besoin d'aide," ou l'inverse....
Bonne journée,
Renée Jeanne

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
atouthasard

avatar

Messages : 1791
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Pièce de théatre   Sam 11 Juin - 2:01

Supprime besoin d'aide

Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13220
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pièce de théatre   Sam 11 Juin - 15:49

Voilà qui est fait....
Merci pour le tit smiley à coeurs..
.



.

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
atouthasard

avatar

Messages : 1791
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Pièce de théatre   Lun 12 Sep - 0:02

Tu supprimes tout ce post et je refais un autre avec un tit smiley à coeurs...

hihi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pièce de théatre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pièce de théatre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeannot ( Théatre. Pièce provençale)
» Pièce de théatre
» pièce de théatre DINER POUR UN HUMOUR ANGLAIS
» Une pièce de théatre pour HP: Les informations officielles!
» [Wilde, Oscar] Un mari idéal (Nouvelle version de Pierre Laville)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie d'Atouthasard-
Sauter vers: