L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Écho à Robert (Sans E)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
atouthasard

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Écho à Robert (Sans E)   Mar 28 Fév - 1:48

Sans E

Vagabond

Un mois d’août si tard prison pour un rang
Croissant d’un sans fin au matin du jour
Il sait tout d’avant par un lit tout blanc
Car on fait saison d’un drap pour toujours


Il y avait un pas trop lourd dans un couloir
Un pas qui si puissant parfois faisait l’ainsi
Du lot où tout suivant voyait un toi sans nuit
Un droit pour tout marchand la faim dans un vivoir

Vivant, mais criant par un bruit si court
Parfois quand on fuit aussitôt un clan
Voyou sans divin fort soumis au sourd
Un mois d’août si tard prison pour un rang


Vagabond dans la nuit quand tous mots sans savoir
Font un travail au noir pour nourrir un plus puits
Sous l’horizon lointain, il n’y a plus d’amis
On y voit trois chagrins un froid dans son pouvoir

Mur à mur sous pli saut nanti d’un cran
Nul diapason il n’y a tambour
Plus ou moins un sol parmi tous huant
Croissant d’un sans fin au matin du jour


Du sang aux mains il a pour avoir fait sans vous
Un la portant six voix, un la chantant licou
Carton fin pour vautours buvards courbant son dos

Croulant sous son poids joug au cou si lourd
Instruisant sans plus un vol au couchant
Il y a sans froid diront-ils au bourg
Il sait tout d’avant par un lit tout blanc


Plus d’un trottoir ont dit mourir n’a pas mission
Avait mis son pardon où son corps avait trop
D’un canon pour la foi poursuivant dérision

Littoral suffit pour couvrir autant
Un jardin au quai un vain au labour
Doux parfum quand mai suit son fils à l’an
Car on fait saison d’un drap pour toujours

Chanson sur l’accord fait par troubadour
Faut savoir choisir un propos savant
Il aura un maux soucis aux atours
Il ira sur mi sa main pianotant

Un mois d’août si tard...


Dernière édition par atouthasard le Mar 28 Fév - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13067
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   Mar 28 Fév - 10:45

Je rends grâce à la performance, et je l'admire....

Mais j'avoue humblement que je me suis complètement perdue dans ce texte..
J'en veux pour preuve, entre autres quatrains, celui-ci:

Il y avait un pas trop lourd dans un couloir
Un pas qui si puissant parfois faisait l’ainsi
Du lot où tout suivant voyait un toi sans nuit
Un droit pour tout marchand la faim dans un vivoir.


_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
atouthasard

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   Mar 28 Fév - 19:22

Citation :
Il y avait un pas trop lourd dans un couloir
Un pas qui si puissant parfois faisait l’ainsi
Du lot où tout suivant voyait un toi sans nuit
Un droit pour tout marchand la faim dans un vivoir.

Inspiré par un s.d.f. hospitalisé en soin palliatif. J'ai imaginé sa vie au fil du temps. Drap, boîte de carton, trottoir, blessure etc.

Il a pu mourir dignement grâce à M Gilles Kegle. http://www.gilleskegle.org/

Une salle d'attente tel un vivoir, un salon pour les visiteurs, mais avec une personne qui ne sait pas, un parent très lointain. Atmosphère très lourde. La fin et la faim de la vie.

J'ai fait un rondeau redoublé non classique 5/5 (en caractère gras) et un sonnet non classique 6/6. Pour m'amuser

Réal

Revenir en haut Aller en bas
Robert Le DU

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 73
Localisation : Ardennes Françaises

MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   Mer 29 Fév - 19:09

Réal: dans la mesure où tu nous proposes une fresque poétique abstraite, tout raisonnement direct est à exclure... Et puis en optant pour ce style d'écriture, tu rejoins le monde de ces visionnaires devenus aptes au côtoiement d'ailleurs dont la valeur philosophie est intrinsèque.

Je te remercie pour cette invitation dans ton subconscient
Revenir en haut Aller en bas
atouthasard

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   Jeu 1 Mar - 3:57

Citation :
Réal: dans la mesure où tu nous proposes une fresque poétique abstraite, tout raisonnement direct est à exclure... Et puis en optant pour ce style d'écriture, tu rejoins le monde de ces visionnaires devenus aptes au côtoiement d'ailleurs dont la valeur philosophie est intrinsèque.

Je te remercie pour cette invitation dans ton subconscient.

J'imagine qu'il fait la Zique.

il faut bien observer, le noir et le blanc.



la couleur du lent.




l'a mi ré
Revenir en haut Aller en bas
Robert Le DU

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 73
Localisation : Ardennes Françaises

MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   Jeu 1 Mar - 8:40

Comme au théâtre... Quand les acteurs improvisent!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écho à Robert (Sans E)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écho à Robert (Sans E)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Robert Goddard] Sans même un adieu
» tabacs sans agents de texture
» TUEUR SANS GAGES aka THIS GUN FOR HIRE
» Car ils sont sans pitié. 2006 . Document Arte.
» [Crais, Robert] La sentinelle de l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie d'Atouthasard-
Sauter vers: