L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bruce Cockburn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
atouthasard

avatar

Messages : 1786
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 62
Localisation : Québec

MessageSujet: Bruce Cockburn   Ven 9 Mar - 4:14



Sun's up, uuh huh, looks okay
The world survives into another day
And I'm thinking about eternity
Some kind of ecstasy got a hold on me

I had another dream about lions at the door
They weren't half as frightening as they were before
But I'm thinking about eternity
Some kind of ecstasy got a hold on me

Walls, windows, trees, waves coming though
You be in me and I'll be in you
Together in eternity
Some kind of ecstasy got a hold on me

Up among the firs where it smells so sweet
Or down in the valley where the river used to be
I got my mind on eternity
Some kind of ecstasy got a hold on me

And I'm wondering where the lions are...
I'm wondering where the lions are...

Huge orange flying boat rises off a lake
Thousand-year-old petroglyphs doing a double take,
Pointing a finger at eternity
I'm sitting in the middle of this ecstasy

Young men marching, helmets shining in the sun
Polished and precise like the brain behind the gun
(should be) They got me thinking about eternity
But some kind of ecstasy got a hold on me

And I'm wondering where the lions are...
I'm wondering where the lions are...

Freighters on the nod on the surface of the bay
One of these days we're going to sail away
Going to sail into eternity
Some kind of ecstasy got a hold on me

And I'm wondering where the lions are...
I'm wondering where the lions are...
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13230
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 91
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Bruce Cockburn   Ven 9 Mar - 9:27

J'ai traduit pour celles et ceux qui ne parlent pas l'anglais....

Traduction

Le soleil est en place, hein, l'air correct
Le monde survit dans un autre jour,
Et je pense à l'éternité,
Certaine sorte d'extase a prise sur moi.

J'ai eu un autre rêve sur les lions à la porte,
Ils n'étaient pas à moitié aussi effrayants qu' avant,
Mais je pense à l'éternité,
Certaine sorte d'extase a prise sur moi.

Les murs, les fenêtres, les arbres, les vagues à venir,
Vous êtes en moi et je serai en vous,
Ensemble pour l'éternité.
Certaine sorte d'extase a prise sur moi

Jusque parmi les sapins où il sent si doux,
Ou vers le bas dans la vallée où la rivière est,
J'ai mon idée sur l'éternité.
Certaine sorte d'extase a prise sur moi

Et je me demande où les lions sont ...
Je me demande où les lions sont ...

Orange énorme ,hydravion se soulève d'un lac,
Mille ans pétroglyphes font une prise double,
Pointant du doigt l'éternité.
Je suis assis au milieu de cette extase.

Les jeunes hommes marchent, casques qui brillent dans le soleil,
Poli et précis comme le cerveau derrière le canon,
(devrait être) Il m'a fait penser à l'éternité,
Mais certaine sorte d'extase a prise sur moi.

Et je me demande où les lions sont ...
Je me demande où les lions sont ...

Cargos sur le feu vert, sur ​​la surface de la baie,
Un de ces jours nous allons naviguer loin,
Aller naviguer dans l'éternité,
Certaine sorte d'extase a prise sur moi.

Et je me demande où les lions sont ...
Je me demande où les lions sont ..
.

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
 
Bruce Cockburn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.I.P Bruce Ismay
» Bruce vs Frankenstein
» TIMM Bruce
» Le jeu de la mort - Bruce Lee - Robert Clouse 1978
» Bruce Lee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie d'Atouthasard-
Sauter vers: