L'encrier des poètes

Forum de poésie et d'entraide pour poètes débutants ou accomplis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 voler le grand rêve de l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domini

avatar

Messages : 1898
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 59
Localisation : auvergne

MessageSujet: voler le grand rêve de l'humanité   Lun 2 Déc - 14:24

"Icare et Dédale cherchent à fuir leur exil, Cnossos, en Crète, et à retourner à Athènes, cité dont Dédale était originaire. Ils veulent également échapper à la vengeance de Minos, qui poursuivait Dédale car ce dernier avait aidé Pasiphaé à s'accoupler avec un taureau blanc (ce qui donna naissance au Minotaure). Selon d'autres versions, Dédale avait donné à Ariane l'idée du fil noué à la cheville de Thésée, lui permettant de fuir le labyrinthe où le minotaure était enfermé, et dont Dédale avait été l'architecte.

Ne pouvant emprunter ni la voie des mers, que Minos contrôlait, ni celle de la terre, Dédale eut l'idée, pour fuir la Crète, de fabriquer des ailes semblables à celles des oiseaux, confectionnées avec de la cire et des plumes. Il met en garde son fils, lui interdisant de s'approcher trop près de la mer, à cause de l'humidité, et du soleil, à cause de la chaleur. Mais Icare, grisé par le vol, oublie l'interdit et prenant trop d'altitude, la chaleur fait fondre progressivement la cire. Ses ailes finissent par le trahir et il meurt précipité dans la mer qui porte désormais son nom : la mer Icarienne1.

Pausanias livre une version plus prosaïque de la légende : selon lui, Dédale et Icare fuient la Crète dans de petites nefs — Dédale ayant inventé à cette fin le principe de la voile, jusqu'alors inconnu aux hommes. Mais Icare, navigateur maladroit, fait naufrage au large de Samos. Son corps est trouvé sur les rives de l'île par Héraclès, qui lui donne une sépulture et renomme Samos et la mer alentour du nom du défunt (Icarie). Cette version est corroborée par Diodore, qui précise seulement qu'Icare est tombé par précipitation dans la mer où il s'est noyé. Cette version ne concorde pas avec la légende de la voile noire du vaisseau menant Thésée et les captifs grecs en Crète, et de la voile blanche qu'il oublie de hisser à son retour, provoquant la mort de son père, Égée - cet épisode étant en principe antérieur à celui du vol d'Icare et de Dédale.

Icare et Dédale cherchent à fuir leur exil, Cnossos, en Crète, et à retourner à Athènes, cité dont Dédale était originaire. Ils veulent également échapper à la vengeance de Minos, qui poursuivait Dédale car ce dernier avait aidé Pasiphaé à s'accoupler avec un taureau blanc (ce qui donna naissance au Minotaure). Selon d'autres versions, Dédale avait donné à Ariane l'idée du fil noué à la cheville de Thésée, lui permettant de fuir le labyrinthe où le minotaure était enfermé, et dont Dédale avait été l'architecte." (Source Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13413
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 92
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: voler le grand rêve de l'humanité   Lun 2 Déc - 14:28

Ce vieux rêve qui est devenu réalité...Elle a même dépassé les plus beaux rêves de l'homme.

Léonard de Vinci, et Jules Verne le lui avaient fait croire.

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
domini

avatar

Messages : 1898
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 59
Localisation : auvergne

MessageSujet: Re: voler le grand rêve de l'humanité   Lun 2 Déc - 15:30

Je dirais plutôt qu'il avait prévu ,anticipé ,eu un regard prospectif sur l'avenir ;ne pas oublier evidemment le travail de Blaise Pascal
Au XVII ème siècle, Blaise Pascal, natif de Clermont-Ferrand, va utiliser le puy de Dôme pour vérifier une théorie qui deviendra une véritable révolution scientifique, entrevue par les Italiens Galilée et Torricelli : l'existence du vide.




Blaise Pascal Né à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand), en Auvergne  répète, en 1646 avec son père à Rouen, les expériences de Torricelli sur le vide. Un procès verbal en est envoyé à leur ami Chanut (ambassadeur du Roi en Suède). En 1647, Pascal publie ses Expériences nouvelles touchant le vide et une préface pour un Traité du Vide (voir aussi vide dans le vide (de)), où il détaille les règles de base décrivant à quel degré les divers liquides pouvaient être maintenus par la pression de l’air. Il fournit aussi les raisons pour lesquelles un vide se trouvait réellement au-dessus de la colonne de liquide dans le tube barométrique.
Il a alors l’idée d’une expérience qu’il va réaliser le 19 septembre 1648 : la pression atmosphérique devrait être différente en ville (à Clermont) et en haut de la montagne la plus proche, le Puy de Dôme, où la pression doit être inférieure à la pression régnant au niveau de la ville. Pascal fait donc transporter par son beau-frère, Florin Périer, un tube de Torricelli en haut du Puy-de-Dôme. Des curés et des savants suivent l’expérience. Grâce au tube-témoin en ville, la présence de vide est démontrée. Il publie le Récit de la grande expérience de l’équilibre des liqueurs.
Ce travail de recherche se termine en 1651 par un Traité du vide (seuls des fragments en sont connus) et sa réduction par Pascal en deux traités de l’Équilibre des liqueurs et de la Pesanteur de l’air. C’est en septembre de cette année que son père Étienne meurt.
Le travail de Pascal dans l’étude des fluides (hydrodynamique et hydrostatique) est centré sur les principes des fluides hydrauliques. Il invente le principe de la presse hydraulique (dénommé à l'époque « principe du vaisseau d'eau », utilisant la pression hydraulique pour multiplier la force) et la seringue.
Face aux critiques qui soutenaient que quelque matière invisible existait dans l’espace vide de Pascal, Pascal répondit à Étienne Noël par un des principes fondateurs de la méthode scientifique au xviie siècle :
« Pour montrer qu’une hypothèse est évidente, il ne suffit pas que tous les phénomènes la suivent ; au lieu de cela, si elle conduit à quelque chose de contraire à un seul des phénomènes, cela suffit pour établir sa fausseté. »
Son insistance sur l’existence du vide le place, aussi, en conflit avec de nombreux scientifiques éminents, y compris Descartes (peut-être aussi et surtout pour des raisons religieuses).(Source Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
renee jeanne mignard
Admin
avatar

Messages : 13413
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 92
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: voler le grand rêve de l'humanité   Lun 2 Déc - 16:04

Merci pour ces informations complémentaires, domini.
Et qui veut en savoir plus sur la vie de Pascal clique sur ce lien:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Pascal

_________________


L'âge n'a pas d'importance si le coeur n'a pas de rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://renee.mignard.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: voler le grand rêve de l'humanité   

Revenir en haut Aller en bas
 
voler le grand rêve de l'humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
» Luis SEPULVEDA - Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler
» Les Photos du 08/03 au Lac de Noisy Le Grand
» [Question] Qui est l'Empereur de l'Humanité ?
» [Barjavel, René] Le grand secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'encrier des poètes :: Accueil du forum :: La galerie de domini-
Sauter vers: